Tombé du ciel

Publié le par Emilie Filrouge

Canon PowerShot G11; 6mm, f/2.8,1/320,iso 80

Canon PowerShot G11; 6mm, f/2.8,1/320,iso 80

On croise des trucs bizarres dans la rue, des fois.


Du genre, je ne sais pas, moi, un pigeon sans corps. Juste avec des ailes.

Je dois avouer que je n'ai jamais trop osé montrer cette photo auparavant, parce que j'avais un peu peur que le côté "gore" ne repousse quelque peu les gens.

Derrière cette photo prise durant ma période "avant-reflex", une balade dans les coins de la cathédrale de Metz, d'ailleurs cette étrange découverte s'est faite au pied dudit bâtiment. Tiens, un reste de pigeon (du moins je suppose), il n'y a plus que deux ailes, c'est intriguant, on a envie de se la jouer façon détective, qu'est-ce qui s'est passé, où est le reste du bestiau...

Et puis surtout, le côté un peu ironique de retrouver deux ailes blanches juste au pied de l'imposant édifice religieux.... Enfin, je ne sais pas, je trouve que ça ne manque pas de sel, ça évoque de suite des images d'ange déchu.... Ou quand une contingence bizarroïde et un peu crue se transforme en rêverie poético-mystique à deux sous...

Je ne savais pas quelle photo choisir pour faire un nouvel article de blog, et je suis tombée dans mon dossier photo sur celle-ci, que je n'avais jamais exploitée à proprement parler, et j'ai trouvé ça dommage qu'elle reste dans son dossier, même si elle n'est pas particulièrement bien cadrée ni recherchée, elle a un côté anecdotique assez intéressant, le sujet est un poil dérangeant, certes, mais j'ai toujours trouvé plein de piment ce hasard d'une carcasse ailée tombée au pied de ces contreforts gothiques.

Comme si ce n'était pas tant un hasard que ça. Comme si l'on avait volontairement soustrait à cette créature tout ce qui rappelait l'oiseau, pour n'y laisser qu'une évocation séraphique...

Tombé du ciel

Et sinon...

J'en profite pour faire un peu de pub pour un évènement où j'officierai dimanche prochain en tant que photographe cycliste (ce qui signifie bien évidemment que je prendrai des clichés des vélocipédistes participants, et non que je mitraillerai moi-même juchée sur un cycle, bien entendu :p), s'il y a des amateurs de la petite reine ou même des randonneurs amateurs ou avertis, n'hésitez pas à vous inscrire, cela se déroule près de Nancy, et ça s'appelle la Marbichonne!

GMZAWZCZBPVP

Publié dans bizarre

Commenter cet article

newrebelle 18/07/2013 13:40

Salut, j aime beaucoup cette photo , personnelement je ne vois pas le coté gore de la "chose" . C est u trés tres beau cliché .

Phil-Fly 15/04/2013 00:07

je confirme la version faucon, chez moi les éperviers font le même boulot.

Jacques BEATSE 10/04/2013 18:26

Bonjour Emilie,
Pour répondre à ton article "On croise des trucs bizarres dans la rue, des fois"
En fait ce n'est pas du tout étonnant mais bien un fait réel.
Ces sont des faucons Pèlerins qui nichent et se reproduisent dans les tours de la Cathédrale !
Nous en avons, pour l'instant, aussi à la Cathédrale St Muchèle et Gudule à Bruxelles.
Pourquoi ? Tout simplement ils prennent les tours pour de hautes falaises rocheuses et cherchent à s'y reproduire à l'abri de tous. Ils reviendront chaque année au même endroit, même saison, rassure toi ! Pour ce qui est des plumes..ce ne sont pas celles des Anges ou des Archanges !
Pour subsister ils chassent les pigeons qui n'ont aucune chance face à ces rapaces. Ils chassent toujours haut dans le ciel et fondent sur leur proie à des vitesses pouvant atteindre le 300 hm/h. Le pigeon n'a pas le temps de les voir et se retrouve mort dans les serres de ces fameux chasseurs ! Il ramène son butin sur une des superstructures et commence à le dépecer.
Les ailes ne l'intéresse pas et il les détache..d'où elles tombent aux pieds de l'édifice. Le reste il le découpe en lanières pour nourrir ses petits. Je te joins une vidéo de ta Cathédrale et du phénomène bien naturel. Ils apprendront aux petits à voler puis repartiront dans les montagnes surtout du côté de l'Allemagne.
Voici la vidéo..en live de Bruxelles : http://www.fauconspelerins.be/live2.jsp?lang=fr
Bises, Jacques

Emilie Filrouge 10/04/2013 20:26

Merci pour cette intervention qui éclaire ma lanterne! C'est tout de même fascinant, je ne m'attendais absolument pas à trouver une réponse à ce mystère et c'est désormais chose faite. J'étais loin de m'imaginer qu'il s'agirait d'un rapace... Je me coucherai moins bête ce soir! :)