En Apesanteur

Publié le par Emilie Filrouge

Canon Eos 600D, 50mm f.1.8; iso 200, 1/200, f/2.2

Canon Eos 600D, 50mm f.1.8; iso 200, 1/200, f/2.2

En Apesanteur

Plus d'un mois sans publication, qui dit mieux!

Décidément je ne me tiens absolument pas à mes objectifs! (haha, quel petit jeu de mot thématique subtil et inopiné.)

Il faut dire que:

  • je n'avais pas vraiment des masses de choses à proposer
  • j'avais la tête ailleurs
  • dehors, il fait moche (et ce n'est pas exactement motivant pour sortir le reflex)
  • j'ai fait pas mal de mitraillage, mais encore une fois, de la photo de famille

Bref, on va arrêter les justifications bidon et faire son petit article tant qu'on est d'humeur à le faire et qu'on y pense, n'est-ce pas.

Or donc, l'autre jour, sans trop savoir pourquoi, je fus prise d'un éclair de génie, j'avais envie de défier la gravité, et de prendre des photos de ma BJD comme si elle était en apesanteur.

Pour un effet d'apesanteur réussi, (enfin, moi je le trouve pas mal) il vous faudra donc:

  • deux chaises
  • des poids (genre grooos bouquins) à poser sur les chaises
  • plein de fil type "fil de pêche/de nylon transparent pour les perles de rocaille"
  • un élastique un peu plus "costaud"
  • une poupée (ou un truc à suspendre, parce que prendre en photo juste des fils....)
  • un éclairage
  • un logiciel de post-traitement
  • de la patience, mais pas trop, c'est pas non plus insurmontable
  • ah, et un appareil photo, c'est plutôt utile aussi, comme truc
En Apesanteur

Modus Operandi

Je me suis donc retrouvée avec mes deux chaises dos à dos, lestées du poids de la connaissance (un gros dico anglais-français d'un côté, un almanach médicinal des années 40 de l'autre), entre lesquelles j'ai tendu un élastique (pour supporter le poids de la poupée, les fils de nylons me paraissaient légers) et plein de fils de nylon, car au départ, je voulais accrocher aussi des décos en perles qui refléteraient la lumière et créeraient un bokeh super joli, et puis j'ai abandonné parce que la largeur des chaises ne permettait pas de pendre les babioles assez loin pour faire les jolis petits cercles, et aussi et surtout parce qu'enfiler des perles, c'est très chiant.

Me reste donc à pratiquer la suspension de la doll, à deux endroits, avec le fil de nylon, tout simplement en la "posant" façon balançoire sur les deux fils...

Et c'est parti pour les poses rigolotes!

J'ai été aidée dans cette périlleuse entreprise par ma fidèle lampe Philips LivingColors qui est juste parfaite pour éclairer des sujets relativement petits (lumière diffusée et possibilité de moduler la couleur de l'éclairage), même si mon appartement est relativement lumineux, ça apporte une possibilité de lumière créative très intéressante, surtout dans le cadre d'une séance comme celle-ci où j'ai essayé de travailler l'éclairage autant que faire se peut avec une seule source "manipulable", afin d'obtenir les ombres que je souhaitais pour apporter un certain "modelé", une mise en valeur des volumes de la poupée.

La source d'éclairage a donc voyagé tout autour de la poupée selon mes besoins (je n'ai pas hésité à la poser un peu en hauteur pour certaines prises), avec une vitesse d'obtu assez haute pour compenser les mouvements légers de balancier que faisait mon sujet ainsi suspendu.

j'ai pu aussi, pour certains clichés, poser des rubans sur la poupée pour accentuer l'effet de "flottement".

En post-traitement, il m'a suffi de développer mes RAW puis d'effacer les fils (plutôt facile étant donné qu'ils sont d'entrée de jeu assez peu visibles), et d'effectuer une rotation des images pour certaines prises comme celle ci-contre (et hop, un effet totalement différent selon l'orientation de l'image! C'est assez amusant.)

Les post-traitements ont été très différents selon l'image, je souhaitais à la base faire une série "cohérente", mais il se trouve que je me suis plus ou moins laissée guider par l'impression que me faisait chaque image séparément, ce qui fait qu'il en ressort plusieurs ambiances assez différentes!

Voilà ce que je peux dire sur cette petite séance, je regrette de ne pas avoir pris en photo l'installation pour la montrer ici (et ainsi clarifier un peu mes dires)...

La série complète issue de cette séance est trouvable sur mon site, mais également en lien ci-dessous.

Merci de m'avoir lue, et à bientôt!

Publié dans BJD

Commenter cet article