De la méthode empirique sur Photoshop

Publié le par Emilie Filrouge

Canon EOS 600D, EF-S 18-55mm IS II, 25mm; ISO 100, f/4, 1/200

Canon EOS 600D, EF-S 18-55mm IS II, 25mm; ISO 100, f/4, 1/200

Y'a besoin de faire la poussière, ici...

Je suis loin de l'article minimum par semaine que je m'étais promis à la base. Même s'il est vrai que je n'ai, dans l'intervalle, pas pris de photos pour alimenter ce blog, c'est pas non plus vraiment une excuse étant donné la foule de clichés plus ou moins anciens qui dort sur mon PC - qu'il ne faudrait d'ailleurs pas trop que je tarde à délester un brin pour éviter la saturation.

Bref, j'attendais tout de même d'avoir du nouveau (entre temps, j'ai fait du portrait, quand même, et j'aurais bien aimé en causer ici, car la post-prod sur ce type de photo est très intéressante, mais comme il s'agit de photos de membres de ma famille qui ne souhaitent pas forcément avoir leur honorable faciès exposé à l’œil curieux de quelque surfeur égaré ici-bas, je m'en suis abstenue. Ce sera pour une prochaine fois.).

Là, vu que j'ai pu faire une petite sortie sur les rives de la Moselle et au jardin botanique -oui, encore, j'aime cet endroit-, je suis revenue avec tout plein d'images dans mon escarcelle numérique.

Je n'ai pas pris le temps de tout dégrossir, mais j'ai sorti une photo en particulier pour faire un test:

De la méthode empirique sur Photoshop

L'image en question

Ça: la photo version "brut de capteur" que vous admirez ci-contre, ébahis que vous êtes. Un cliché pas forcément hideux, mais digne des millions d'autres clichés de touristes engendrés par ce genre d'endroits. La quintessence du cliché générique en diable, j'ai nommé (roulements de tambour) : un arbre et son reflet dans l'eau. Avec un cadrage à la truelle s'il vous plaît. C'est d'une originalité sans précédent! Si avec ça, je ne deviens pas la nouvelle Ansel Adams, je ne sais plus à quel Saint me vouer.

Trêve de plaisanteries. Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais grisée par le paysage et l'ensoleillement ambiant, je me suis mise à faire des clichés de touriste. L'endroit s'y prête assez, faut dire. J'étais dans une démarche de réconciliation avec mon 18-55 (principalement parce que j'avais une folle envie de grand-angle) et je ressentais une envie de faire de la photo de paysage qui éblouirait les rétines. Bon, je suis plutôt revenue avec des images banales comme pas possible, mais j'ai pas non plus eu le temps de tout regarder en détail, peut-être que j'en trouverai des sympas.

Enfin bon, me direz-vous, ça ne nous explique pas pourquoi les arbres sont blancs.

Tout bêtement parce qu'à force de voir de superbes photos de paysages en infrarouge comme par exemple, ceci (oui, ma photo souffre énormément à la comparaison), j'ai eu envie de faire pareil.

Le souci c'est qu'acheter un filtre infrarouge pour m'amuser avec une ou deux fois et puis le mettre au tiroir, ça m'enchante moyennement vu le prix du bidule. Du coup, après maintes recherches sur le web, dans le but de trouver des techniques de "substitution" en post-prod, n'ayant pas compris grand-chose au peu de tutoriels trouvés, je me suis amusée toute seule.

De la méthode empirique sur Photoshop

Nous parlions donc d'empirisme...

Depuis que j'ai eu mon tout premier PC, c'est de cette manière que j'ai à peu près tout appris en informatique. Et en général, dans un peu tous les domaines, photo y compris.

Rien de tel que l'expérience pour apprendre, quitte à faire des erreurs pour les éviter par la suite. Le charme de découvrir les choses soi-même en bidouillant à l'aveuglette... C'est peut-être plus lent, mais pour mon propre cas, il n'y a pas plus efficace méthode d'apprentissage!

Bref, depuis que je bidouille les logiciels d'images, j'ai toujours fait comme ça. Et je trouve que je m'en sors pas trop mal!

J'ai donc fait appel à cette méthode pour la conversion de cette image tellement plate qu'elle en devient inregardable, à une image toujours aussi plate, mais avec des couleurs bizarres :D (Vous ai-je déjà dit que je n'étais pas satisfaite de ce cliché en-dehors de son intérêt didactique?)

Je n'ai pas envie d'expliquer dans les détails ma démarche, parce que d'abord, je ne m'en souviens pas et qu'ensuite, le résultat est vraiment loin d'être au top. Je voulais juste partager ce petit essai, comme j'aime que ce blog soit un peu un carnet de bord du long chemin que j'ai encore à faire avant de sortir une photo qui me satisfasse, même si je doute y arriver un jour...

Peut-être qu'après quelques essais et erreurs, ma technique sera un peu meilleure (parce que là, vers la fin, ça tenait vraiment du traficotage de fortune), et là, je pourrai éventuellement poster une explication de ma méthode (si ça intéresse quelqu'un.... Si quelqu'un lit ma prose....Eh, y'a quelqu'un??...)

Bref!

En conclusion, je dirais que, même si le parcours est semé d'embûches et pas forcément en ligne droite, la meilleure façon d'apprendre, c'est d'expérimenter! La théorie, c'est bien, mais l'assortir d'essais quitte à sortir des sentiers battus, c'est mieux! A vos appareils, à vos logiciels!

Petite mise à jour du 26/04

Je tiens à vous montrer mon second essai, ci-dessous, parce que je le trouve bien meilleur:

Canon EOS 600D, EF-S 18-55mm IS II, 18mm; iso 100, 1/500, f/4

Canon EOS 600D, EF-S 18-55mm IS II, 18mm; iso 100, 1/500, f/4

Publié dans paysage, post-traitement

Commenter cet article

Elise 02/05/2013 16:41

Bonjour, je viens de découvrir ton blog (j'ai le tutoiement excessif peut etre mea culpa)
En dehors d'être d'accord avec ton empirisme et de le saluer, à vue du résultat, serait ce abuser que de demander ds les très grosses lignes quel type de traitement tu as utilisé ?

Bon continuation !

PS/ ca me rassure je suis pas la seule a revenir parfois (souvent) avec des clichés d'une banalité et "fadeur" à pleurer ... j'ai pas le patch par contre, la différence avec les vrais artistes ^^

Emilie Filrouge 02/05/2013 22:06

Bonjour et merci pour ce commentaire :)

Je vais essayer de faire un prochain article où j'expliquerai cela plus en détail, à moins que je n'edite directement celui-ci, à voir! Surveille bien le blog :)