Backstages

Publié le par Emilie Filrouge

Après une petite absence, me revoilà prête à remettre ce blog sur les rails!

Commençons en douceur avec quelques petites photos "les coulisses VS le résultat final!"

"La petite trapéziste"

-Galerie Flickr-

LE RESULTAT: Canon EOS 600D, 50mm, f/3.2, 1/100, ISO 200

LE RESULTAT: Canon EOS 600D, 50mm, f/3.2, 1/100, ISO 200

L'installation. Oui, c'est une photo instagram. Même pas honte.

L'installation. Oui, c'est une photo instagram. Même pas honte.

Pendant le shoot.

Pendant le shoot.

Ici, j'ai voulu reprendre ce que j'avais testé sur "Fairy/Nightlife" pour le côté arrière-plan scintillant, et aussi me resservir du genre de montage de "Zero Gravity", avec la suspension très "Mc Gyver" entre deux chaises lestées.

J'ai rajouté de la difficulté DU FUN!! En confectionnant un trapèze avec quelques chutes de ruban/tissu, du fil et une lime à ongle. Si si, je vous jure. Vous verrez aussi que j'avais installé des "rideaux" de tissu de part et d'autre de la scène, pour potentiellement intégrer de jolis drapés à mes compositions, bah nada, fausse bonne idée, ça ne donnait rien. Ça a tout au plus servu de coupe-flux artisanaux, c'est déjà quelque chose!

"Images de la Révolution"

Le résultat. Canon EOS 600D, 50mm, f/2.2, 1/100, ISO 200

Le résultat. Canon EOS 600D, 50mm, f/2.2, 1/100, ISO 200

Backstage!!

Backstage!!

J'aime beaucoup instagram, en fait, ça me permet de montrer des petites bribes de ce que je fais à mes ami(e)s du hobby ou pas d'ailleurs, avant d'avoir tout publié, en "direct". Je n'aime pas me contenter de montrer le produit fini, j'aime partager la progression, expliquer comment je fais... Ou encore laisser des images où on ne voit pas grand-chose pour stimuler l'imagination des gens! Bon, c'est pas comme si j'étais suivie par grand-monde, mais c'est pas grave, ça me fait plaisir. J'ai déjà pu partager des astuces et des connaissances pas mal de fois, et c'est BIEN.

Bref, rapport à cette séance qui commence déjà à dater un peu- octobre 2013- et dont j'ai envie de refaire tous les post-traitements, que je trouve avec le recul pas très fins, ce fut assez, hum.... Rigolo, à faire.

Tous les petits éléments de décor ont été faits en polystyrène de récup, je crois que c'était l'emballage d'un écran d'ordi. J'ai dû tirer le meilleur parti des reliefs et trous déjà imprimés dessus, et je me suis débrouillée pour les intégrer au maximum. Puis j'ai sculpté des "traits" pour que ça fasse "pierre", et j'ai passé au moins 72000 couches de peinture. J'ai bricolé une porte avec des bouts de carton, poignée en punaise, gonds en trombones.

On voit sur l'image que les éléments étaient petits et peu nombreux, ce qui a fait que j'ai dû ruser lors des prises de vue pour ne pas que l'on voie le subterfuge.

Oh, et j'avais même cousu des petits sacs en toile, pour faire genre ma poupée va monter des barricades. Si j'avais eu un tas de vieux bouts de bois, des cailloux et autres chaises et brouettes miniatures, ça aurait été plus impressionnant, mais bon.

Vous noterez volontiers la présence de mes pantoufles dans le champ, aussi :D

Bon, c'est tout ce que j'avais à vous montrer aujourd'hui.

J'espère que ça vous a plu!

Bonne journée à vous!

Publié dans BJD, backstage

Commenter cet article

JD 23/03/2014 15:11

Jolies photos. C'est sympa de voir les coulisses et le résultat final.